Comme dans tous les domaines, la communication présente certains pièges qu’il vous faut éviter pour toujours dépenser votre argent de façon maitrisée et profitable. Les 3 points suivants évoquent certaines des erreurs les plus courantes mais vous donnent aussi les lignes à suivre pour encadrer les actions de communication autour de votre activité.

1. Ne faites pas comme les autres.

Un des points clés dans le domaine de la communication est de toujours prendre en compte le trio
« cible, contexte et objectif ». Certaines pratiques dans l’absolu peuvent être cohérentes pour différentes activités (création d’une page Facebook, site internet, carte de visite, article de presse etc.) cependant dans la réalisation elles se doivent d’être entièrement adaptées aux différentes réalités qu’elles viennent soutenir.

ex: Une entreprise avec 30 architectes, 40 années et d’impressionnantes réalisations aura tout intérêt à consacrer un budget à de la communication sur son travail dans des magazines étrangers afin d’attirer des clients internationaux. Cependant pour un jeune cabinet Il sera plus judicieux de se tourner vers de la presse locale à destination des particuliers ou des actions sur les réseaux sociaux afin de pouvoir tenir son budget sur la durée et de cibler des personnes qu’il pourra convaincre avec les maigres arguments dont il dispose.

2. Ne misez pas sur des gros coups

La communication est une question de répétition !
Plutôt que de tout mettre pour avoir UNE parution unique ou UNE présence exceptionnelle à UN salon, ventilez votre budget, assurez-vous un nombre intéressant d’actions qualitatives même un minimum modestes mais récurrentes. Les personnes mettent du temps à se décider !!! Si elles ne vous croisent qu’une fois, elles auront beaucoup de mal à retenir le nom de votre entreprise et vous aurez très peu de chance qu’elles pensent à vous au moment dans leur phase de sélection.

TROUVEZ VOTRE RYTHME ET RESPECTEZ LE ! Prenez le temps, soignez vos apparitions et gardez le rythme. Accordez-vous une parution dans la presse tous les 3 mois, une participation à un salon, une conférence, ou juste une photo de vos réalisations une fois par mois sur Facebook avec un budget de sponsorisation**.

Il existe d’innombrables possibilités, choisissez seulement celle qui vous convient le plus et soyez régulier.

** (Facebook vous permet en effet de cibler les personnes, c’est à dire par exemple de payer 10€ pour atteindre 3000 personnes résidant à Abidjan et âgés de 30 à 65 ans).

3. Ne vous jetez pas à corps perdu, comprenez la logique !

La communication c’est des mathématiques si on considère par exemple que les personnes commencent à acheter leurs maisons entre 30 et 50 ans. On trouvera peut-être que sur 100 personnes dans cette tranche d’âge 0,5 individus sont à la recherche d’un architecte pour un projet imminent donc si vous montrez votre travail à 1000 personnes vous en aurez peut-être 5 seulement qui seront intéressés et 2 qui apprécieront votre travail.
Plus vous augmentez la qualité et la récurrence de vos apparitions, plus vous augmentez votre accessibilité, plus vous augmentez votre nombre de contrat potentiel.

Voilà voilà, c’était le petit point de la journée. Certains d’entre vous ont déjà commencé à nous contacter pour leur démarche ou pour de simples conseils.
N’hésitez vraiment pas à faire pareil.